Guilde de Raval sur DOFUS
 
LE SITE DE LA GUILDELE SITE DE LA GUILDE  ACTUALITESACTUALITES  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  FAQFAQ  GroupesGroupes  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Onouris
Apprenti Rôliste
Apprenti Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 25
Guilde : Le clan du soleil
Race : Ecaflip
lvl : 63
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Une soirée solitaire   Mer 17 Jan - 22:46

Onouris commanda une tourné de bierre et un repas pour tous à la taverne ou elle et ses amis s'était retrouver.
c'est alors qu'elle commença son recit :

Onouris se reveila d'une longue sieste, la nuit était déja tomber.
-Genial c'est le moment du jour que je prefere, se dit-elle interieurement.
Elle se leva et alla s'habiller de sa tenue noir. Ses activité de la nuit pouvaient commencer, bien qu'elle fut dans ce monde ci ses habitude de voleuse ne l'avait pas quitter.
Elle se faufila en douce de sa chambre de l'auberge et fut sur la place central en un instant. Soudain des inconnus sortirent de la maison d'en face. Onouris se cacha derriere un arbre.
- Dèpeche toi Igor, railla un des inconnus, on est pas payé a l'heure.
- T'as qu'a le faire toi meme si tu rale, répliqua l'autre.
Ils transportait une grosse caise, surement très lourde vu la difficulté d'Igor à la porter.
Onouris currieuse de nature les suivis jusqu'a leurs camps. Apres avoir bu une bierre, les bandit ouvrir la caisse. Elle contenait une trentaine de pierres precieuses de toute sorte.

Onouris s'arrèta dans son recit, qu'elle faisait à la troisieme personne ceux qui intrigua ses amis, elle prit une bouché de la nourriture posée devant elle ; puis se remit à parler :

Onouris surprise ne put s'empecher de faire du bruit. Les bandits sur leurs gardes, appelèrent :
- Ya quelq'un?!! Sortez tout de suite ou vous aurez à faire a nos épées.
Onouris très attiré par ces pierres ne put resisté au "défis lancer par les deux brigands. Pourtant elle ne sortie pas de sa cachette mais sortie de son sac son chat Julen, le chat pourtant très intélligent ne put s'empecher de miaulé ce qui les fit reperer. Les deux brigand avancèrent doucement dans sa direction. Un plan surgit dans la tète de l'ecaflip. Elle laissa son chat sur place et s'éloigna du campement sans un bruit. Elle savait que Juven saurait se defendre peut etre pas par la force mais il survivrai.
Quand les brigand ne furent plus qu'a un metre de la cachette du chat, il se mit à miauler de plus en plus fort. Les deux malfras qui ne voulaient pas être repérés sautèrent sur le chat mais ils le ratèrent et se cognèrent la tête à l'abre devant eux. Remis de leur chute, il virent le chat sur une branche deux metres au dessus d'eux miaulant de toutes ses forces. Un des brigands se releva et commença à grimper à l'arbre, arrivé pres de la branche, le chat le griffa au visage ceux qui fit dégringoler le malfra sur son complice qui venai juste de se relevé.
Onouris rit intérieurement en regardant la scène car bien sur son but étant de récupérer les pierres précieuse ne s'était pas éloigné très loin du camp. Après avoir fait le tour du camp à l'abris des regards, elle revint mais cette fois ci juste à côté de la caisse ouverte. Sachant que le chat n'arriverai plus à les distraire très longtemps, elle commença à remplir son sac des pierres. Pendant ce temps le chat, toujours perché sur sa branche, s'ennuyait ; il aurait tant voulu etre au chaud dans le sac de sa maitresse mais sachant son accueil si il ne faisait pas ce qu'elle lui avait demander il frissona d'horreur, sa maitresse pouvait être tres méchante quand on la fachait. Apres quelque tentative infructueuse des brigand d'attraper le chat, l'un deux se retourna et vit une silouette feline pres de la malle et en avertie son compagnon.
- Mince, se dit Onouris, je n'ai pas encore finis moi!
Elle se prépara au combat mais tout à coup elle eut une nouvelle idée. Cette fois-ci, elle n'avait pas besoin de diversion ; elle s'adressa directement au brigand :
- Eh, les amis, merci pour le présent, elles sont très belle ses pierres, ne vous inquiété pas je vais en retirer un bon prix.
Les malfrat surpris arrettèrent leur avancer puis se regardèrent ; l'un d'eux pris la parole :
- Mais qui est-tu? espece d'effronter, tu as devant toi les frère Silvuis, les plus grand brigand de la planete.
Onouris ne put retenir son rire :
- Vous des pros! Ne me faites pas rire vous ne pourriez meme pas voler une sucette à un bébé! Par contre je ne suis pas pareil, si vous voulez s'ouffrir faites encore un pas sinon passer votre chemin, le butin est à moi maintenant.
Les voleurs abasourdis ne devait pas avoir compris car il se remirent en marche en direction d'Onouris.
- Pff pourquoi ne m'écoutent ils pas? demanda Onouris à son chat qui était revenu auprès d'elle. Pour réponse le chat sauta dans le sac rester au sol, Onouris se retrouva seule contre ses enemis.
Jamais elle ne pensait que ces deux loudos s'attaquerait à elle directement mais s'il inssistait elle allait s'en donner à coeur joie.
Le combat démarra, chacun sortit son épée mais ce fut inégal des le début, Onouris était certaine de vaincre. Les brigand attaquèrent simultanément mais Onouris para leurs attaque avec facilité. La lutte s'eternisa et Onouris en eut marre, elle voulu porter un coup fatal à un des enemis, ce qu'elle fit mais elle perdit l'équilibre et s'étala de tout son long sur le corps du malfra. L'énemie restant tenta sa cahnce mais son épées ne put qu'entailler le bras de l'ecaflip. Onouris couverte de honte de sa chute et de sa blessure, tranperça le brigand de part en part. Il n'avait pas s'ouffert ce qui redit Onouris folle de rage. Elle pris son sac avec son butin et se mis a la recherche de bouftout car les massacrer la destressait. Onouris retrouva ses esprits dans un enclot de bouftout vide d'être vivant. Elle enjamba les cadavres des pauvres bètes et repartit en direction de la taverne tout en lechant le sang sur son bras.
Le lendemain, un feca retrouva son troupeaux décimé et celui à qui devait revenir les diamants fut fort en colère apres la decouverte du la malle vide et des cadavres de ses hommes.
Onouris était déja sur le chemin quand les ennuis commencèrent au village.

Fiere de son recit Onouris commanda une tournée de biere à ses amis.
Après quelques heures de discution intense à la table de l'auberge, elle repartit à ses affaires nocturnes.

_________________
"Ne dites jamais de mal de vous. Vos amis en diront toujours assez" ^^



Dernière édition par le Dim 4 Mar - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuk-Teufti
Meneur
Meneur
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 35
Guilde : OUTLAND ETERNITY
Race : Sacrieur
lvl : 57
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: Une soirée solitaire   Ven 19 Jan - 22:22

Tuk écouttais attentivement l'histoire que racontait Onouris...
Elle avait fait une interruption pour avaller un gros morceau de sanglier.
Le sacrieur, lui, restait sur sa fin... il était curieux de connaitre la suite de l'histoire...

HRP:

J'attends la suite avec impatience =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternity.dofus.googlepages.com/home
Onouris
Apprenti Rôliste
Apprenti Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 39
Age : 25
Guilde : Le clan du soleil
Race : Ecaflip
lvl : 63
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Une soirée solitaire   Dim 4 Mar - 23:24

Edit sur mon premier message

_________________
"Ne dites jamais de mal de vous. Vos amis en diront toujours assez" ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» Soirée arcade TRIBUTE TO IREM
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUTLAND ETERNITY :: LA COMMUNAUTE :: LE CAMPEMENT :: Histoires au coin du feu-
Sauter vers: